Durabilité

Que signifie pour Tacchini développer un projet environnemental, quand on parle de design et d’industrie ?

Tacchini a l’intention de capitaliser ce que nous réalisons spontanément depuis toujours : en insérant à l’intérieur de protocoles précis le soin naturel et le respect que nous réservons à un territoire qui pendant cinquante ans nous a donné, et continue de nous donner, énormément. En particulier, notre intention est de préserver les qualités professionnelles perceptibles dans une trame fonctionnelle qui couvre toute la Brianza, dans une symbiose entre l’homme et le territoire, qui en représente une authentique richesse.

Comme dans une filière agricole : est-il donc possible de penser à une approche « zéro kilomètre », aussi pour l’industrie du design ?

L’industrie du design est une filière encore plus complexe parce qu’elle implique des fournisseurs et des matériaux de nature diverse et éloignée. La menuiserie, les meubles rembourrés, le verre, le fer et les charpentes, les vernis et les laques sont des processus différents auxquels s’ajoutent, dans une logique exponentielle, les variables de matériaux différents. Le résultat est que nous avons des combinaisons infinies de possibilités qui, normalement, dans un processus industriel, sont disséminées un peu partout dans le monde. Notre territoire est au contraire un concentré de différentes capacités technologiques et productives, qui couvrent une très grande partie des combinaisons dont nous avons parlé. Notre entreprise a donc la possibilité de s’insérer à l’intérieur d’une filière qui a sa solution dans un rayon de quelques kilomètres carrés : grâce à nous, qui opérons ce choix, mais aussi grâce à un territoire aux incroyables ressources.

Dans quels termes cette attention vis-à-vis de l’environnement a-t-elle conditionné vos processus internes et les rapports avec vos fournisseurs ?

Comme nous l’avons dit, nous travaillons suivant cette logique depuis toujours, mais ça ne suffit pas : il faut respecter les normes et les processus de production qui contribuent, y compris de manière scientifiquement démontrée, à faire en sorte que notre travail ait le moins d’impact possible sur l’environnement. Être certifiés ISO14001 est le premier pacte formel que nous avons voulu signer avec l’Environnement. Ce n’est d’ailleurs pas seulement notre entreprise qui le signe mais aussi tous nos fournisseurs sur le territoire, que nous contrôlons et vérifions dans chaque processus.

Comment ce nouveau rapport avec l’environnement et le territoire se concilie-t-il avec le futur de l’entreprise ?

Notre entreprise est née en 1967. Au cours d’une longue histoire, qui s’est construite lentement, elle a grandi sur ce territoire aussi bien en taille qu’au niveau des marchés, du développement et de la recherche. En ce sens, le rapport a été symbiotique et biunivoque, en créant des équilibres qui sont devenus structuraux. Dans la dernière phase d’agrandissement et de restructuration, une contrainte de projet essentielle a été l’utilisation de matériaux réutilisables et renouvelables. Il en va de même pour nos produits, qui doivent avoir une garantie de durabilité dans le temps, de manière à exporter partout ce témoignage et cette philosophie de produit.

Est-il possible par conséquent de parler d’un design à « appellation d’origine contrôlée et garantie » ?

Le design est un produit et comme pour tous les produits, l’origine et le lieu où se déroulent les processus de production sont déterminants. Un lieu peut donc être un élément de qualité et comme tel, contrôlé et garanti. Le design italien Tacchini, fait en Brianza, est un design AOCG.

Tacchini et l'environnement

Les produits Tacchini sont entièrement réalisés dans la verte Brianza, entre Milan et Côme, un territoire de grande tradition artisanale et manufacturière italienne. Tous les matériaux et les semi-produits proviennent d’une zone d’environ 50 km autour de l’usine Tacchini ; en plus de permettre un contrôle direct sur leur qualité, cela permet de réduire au minimum la pollution et la consommation d’énergie dérivant de leur transport. Une particularité qui fait de Tacchini une marque encore plus spéciale, y compris sur le plan de l’écodurabilité des meubles.

Faire place aux idées et contribuer à la qualité de l’espace : c’est le défi global que Tacchini exprime dans ses propres produits, bien sûr, mais aussi dans toutes les facettes de sa conception de l’entreprise. C’est aussi la signification du nouveau siège, dessiné par Roberto Grossi, dans la campagne de la Brianza, entre Côme et Milan. Créée en 1965 par Antonio Tacchini, dans l’une des périodes de plus grand développement du design et de l’industrie italienne, la société s’est distinguée immédiatement par la qualité de ses propositions et a développé un rapport indissoluble avec le monde contemporain. Aujourd’hui, Tacchini est un nom qui compte dans le monde du meuble, pour la recherche stylistique et fonctionnelle continue, la culture du projet et du produit, l’attention consacrée aux personnes et à l’environnement.

UNI EN ISO 14001:2004

En 2012, Tacchini a mis en place un système de management environnemental suivant la norme UNI EN ISO 14001:2004. Tacchini garantit des contrôles rigoureux dans toutes les phases du processus, la participation des collaborateurs à tous les niveaux, la satisfaction et la transparence dans le rapport avec les fournisseurs et les clients. Les produits Tacchini sont réalisés dans le respect des normes internationales les plus diffuses et récentes, dans un environnement de travail salubre et sûr, en utilisant des matériaux de provenance italienne ou européenne et des technologies brevetées.

Certificazioni aziendali
Certificazioni di prodotto
UNI EN ISO 14001:2004 (.pdf)