Société

Le siège d’une entreprise est ainsi le miroir des personnes qui y travaillent et de la philosophie à laquelle elles s’inspirent. La maison de Tacchini est une architecture élaborée sur deux niveaux, croisement de matériaux et d’espaces qui se fondent en un lieu unique de pensée et en sont la synthèse. En décor de fond, la Brianza, entre Côme et Milan, trop verte et éblouissante en été et trop grise et intimiste en hiver... Ces lieux, si extrêmes, deviennent le cadre de cette histoire, authentique berceau du design, où les hommes et les idées se fondent dans la culture du projet. Chaque objet, chaque meuble qui provient de cette maison, porte avec lui l’imprinting du design italien : capable de faire de chaque espace un lieu, qu’il s’agisse d’une structure publique ou privée, domestique ou collective, en le remplissant du seul fait d’y être. 

Des images qui racontent des moments discrets, presque intimes : les pièces secrètes sont dévoilées, tout comme leurs habitants. La grande maison Tacchini ouvre ses portes, et montre des moments volés par un quotidien qui est fait de soin et d’attention pour les matériaux et les instruments, mais aussi pour les hommes qui les manipulent avec passion. Un lieu où chacun a un rôle et tous font partie de la même histoire.